Notre démarche

Vous trouverez ici les réponses à de nombreuses questions concernant notre démarche de capitalisation. Ce processus se déroule dans un cadre de confiance et de respect de la confidentialité. Si toutefois votre question ne figure pas sur cette page ou si vous avez besoin de précisions supplémentaires, n'hésitez pas à nous contacter. Merci de votre intérêt!

Que propose la FEDEVACO?

Tout au long de ce cheminement, la Fédération accompagne ses membres et joue un rôle de locomotive:

  • Elle développe un programme d’ateliers participatifs, aussi bien thématiques que méthodologiques. Ils sont organisés sous forme de cycles d’ateliers de partage d’expériences sur différentes thématiques et enjeux demandés par les associations membres et les instances de la Fédération.
  • Un chantier est en cours pour réviser les canevas de présentation et de rapport des projets, ceci afin de les simplifier et garder l’essence de ses acteurs porteurs de savoirs et de savoir-faire.
  • L'amélioration de notre base de données des projets est en cours. Elle permettra un accès facilité aux informations spécifiques liées à l'ensemble des projets soutenus.

Notre programme est co-construit avec les associations membres. Une étude pilote menée en 2013 a permis d'en élaborer les grandes lignes.

Quel est le rôle des AM dans le partage des savoirs?

La FEDEVACO attend de ses associations membres qu’elles enrichissent les réflexions et prennent une certaine distance vis-à-vis de leurs propres pratiques, ce dans une attitude d’organisation apprenante – statut que la Fédération revendique également. Posez-vous la question: vu d’une montagne (ou d’un avion), de quoi a l’air mon projet? Qu’est ce qui est important dans ce projet? Qu’est ce que je souhaite changer?

C’est une dynamique que la FEDEVACO souhaite co-construire avec ses membres. Pour ce faire, vous êtes invités à participer au groupe de pilotage (composé de membres des associations et des des instances). Son rôle consiste notamment à déterminer les priorités.

C'est quoi la capitalisation?

"La capitalisation est un processus d’acquisition, de collecte, d’organisation et d’analyse de l’information relative à une expérience donnée, en vue d’en tirer des leçons et de les partager en utilisant des supports adaptés." (IED 2007, p.9)

"L’objectif de la capitalisation est de permettre une utilisation plus efficace des ressources en évitant le renouvellement des erreurs ou en permettant de tirer les bénéfices tant des réussites que des échecs." (S. Robert 2005)

Au delà de ces définitions, la capitalisation sous-tend une démarche volontaire et engagée de questionner ses pratiques, un état d’esprit collaboratif et résolument tourné vers les enjeux futurs des acteurs concernés. La dimension d’apprentissage est au cœur du processus de capitalisation. Ce n’est pas qu'une simple production de supports de communication sur ses actions.

Quelle est la différence entre capitalisation et partage des savoirs?

La capitalisation est la démarche complète qui regroupe l’ensemble des initiatives, des méthodes et des techniques permettant d’identifier, d'analyser, de confronter, de partager et d'enrichir ses savoirs et/ou savoir-faire liés à une ou plusieurs expériences. Elle regroupe donc un certain nombre d’étapes qui ont lieu tout au long du cycle de projet.

Le partage des savoirs est une des étapes de la démarche de capitalisation consistant à se tourner vers l’extérieur, à partager au delà de son cercle. Lorsqu’on parle de partage de savoirs, on évoque aussi une attitude à adopter, une culture à développer dans son organisation.

Quelle est la différence entre capitalisation et évaluation?

Si l’évaluation a lieu à un moment précis, avec des objectifs opérationnels propres au projet, la capitalisation a une dimension d’apprentissage tout au long du projet et implique la participation des personnes ayant vécu l’expérience. La capitalisation se distancie donc de l'évaluation. C'est une aventure de rencontre, de dialogue et de convergence autour de la relation action-réflexion. Les liens ne sont toutefois pas exclus, une évaluation externe pouvant être une source d’information précieuse pour la capitalisation. De même, la capitalisation peut permettre de cibler les termes de référence d’une évaluation. On capitalise le vécu dans sa subjectivité (ce qui intéresse, émeut, intrigue); on capitalise le processus d’évolution.

L'évaluation externe implique un recours à des consultants extérieurs, ce qui favorise un regard neutre et neuf. Elle est très souvent indispensable compte tenu des enjeux financiers, stratégiques et opérationnels. L'évaluation interne est effectuée par un agent relevant de la structure responsable de l'action, mais n'ayant pas été impliqué dans la conception ou la mise en œuvre de celle-ci (source: guide de l’évaluation de la coopération française).

Quelle est la différence entre capitalisation d’expériences et capitalisation de bonnes pratiques?

Les deux termes sont souvent utilisés dans un même sens. Pourtant la capitalisation de pratiques met l’accent sur les actions, alors que la force de la capitalisation d’expériences est de s’intéresser aux ACTEURS des expériences, dont le vécu est trop souvent délaissé au profit uniquement des pratiques. La capitalisation de pratiques analyse et confronte plusieurs actions, les siennes et celles des autres, alors que dans la capitalisation d’expériences, on procède généralement à l’introspection d’une expérience à travers le vécu des différents acteurs d’une même expériences.

Quel appui mon association peut-elle bénéficier de la part de la FEDEVACO?

  • Vous souhaitez thématiser un problème auquel vous êtes confronté dans votre pratique? Vous recherchez des personnes qui travaillent sur la même problématique? La FEDEVACO peut vous orienter, vous mettre en relation, identifier des projets similaires d’autres associations membres, ou encore relayer votre question aux autres participants d’un groupe thématique.
  • Besoin d'outils? La FEDEVACO met à disposition un manuel d’outils et méthodes de capitalisation qui vous guide dans les différentes étapes pour intégrer une démarche de capitalisation au sein de votre projet.
  • Besoin d'accompagnement? Sur demande, la FEDEVACO accompagne les AM dans l’élaboration de leur démarche de capitalisation. Cet appui prend la forme d’une ou deux séances avec plusieurs représentants de votre AM.
  • Envie d'intégrer une composante de capitalisation dans votre projet? La FEDEVACO encourage la réalisation de démarche de capitalisation tout au long du cycle de projet. Il est donc important de la budgétiser à part entière dans les activités du projet. Nous vous recommandons de rendre visible dans le budget aussi bien le coût lié à ces activités (atelier, éventuellement appel à un animateur, production d’un support, etc.) que les ressources humaines qui y sont consacrées. Pour rappel, la DDC a augmenté dès 2015 sa contribution aux projets qui intègrent une dimension de capitalisation. Voici une liste des formateurs en capitalisation d'expériences (ou knowledge management) dans  différents pays du Sud.

Comment initier une démarche de capitalisation d’expérience dans mon projet?

Un leitmotiv: procéder par étapes. Les différentes étapes d’une démarche de capitalisation d’expérience sont:

  • Faire germer l’idée
  • Déterminer la motivation des acteurs
  • Définir les modalités de la démarche
  • Revisiter l’action, repérer, caractériser la ou les expériences
  • Confronter, analyser collectivement, systématiser
  • Tirer des leçons, transformer en savoir réutilisable
  • Diffuser, valoriser, rendre accessible les nouvelles connaissances
  • Adapter sa pratique

La démarche de capitalisation est comme un projet dans le projet! Plus la démarche de capitalisation est anticipée par rapport au déroulement du projet, plus on pourra dégager des apprentissages et en tenir compte déjà dans la mise en œuvre du projet et pas seulement dans la phase suivante.

Pour en savoir plus sur quelques méthodes et techniques utilisables dans une démarche de capitalisation, plusieurs outils de référence ont été répertoriés.

Infos et contact

Anne Gueye-Girardet
Animatrice en partage de savoirs

Tél.: 021 601 21 12
a.gueye(at)fedevaco.ch  
présence: lundi, mardi et jeudi